Vivre en solo

living-alone-and-loving-it1Vivre seule, assumer sa vie en tant que femme indépendante, est l’aboutissement d’un long processus! Ce qui est une réelle option aujourd’hui, est le fruit d’une évolution lente au regard de l’histoire.. Le statut d’une femme seule, qu’elle ait ou non des enfants, est-il pour autant valorisé? Que reste-t-il des préjugés? Qu’en est-il des sentiments contradictoires face à un tel mode de vie? Une femme vivant seule constitue une menace, une inquiétude pour certaines, une source d’espoir pour d’autres! Avoir vécu seule confère généralement un sentiment de liberté, d’autonomie, de satisfaction personnelle. Avoir vécu seule permet de relativiser dans un sens (concernant ses capacités à faire face seule) comme dans l’autre (concernant l’envie de partager sa vie) et permet donc de garder, me semble-t-il, une ‘saine’ vision d’une vie en couple. Parfois, vivre seule est loin d’être un choix, c’est une conséquence. Il faut alors apprendre à s’approprier l’espace et le temps de façon personnelle, trouver de nouveaux repères. Vivre seule face à soi-même, un acte courageux et parfois salutaire! Mais vivre à deux n’empêche pas de vivre de temps en temps en solo.. S’offrir le temps de prendre du recul, de se ressourcer, se souvenir que l’on peut se débrouiller aussi seule, pardi!