Hapsatou Sy, créatrice de salons de beauté

hapsatou_sy« Je suis une perfectionniste qui aime les imperfections »: telle est la définition de Hapsatou Sy qui concrétise ses ambitions d’entrepreneure dans l’univers de la beauté et des cosmétiques. Née à Sèvres en 1981, Hapsatou Sy a ses sept frères et soeurs. « Mon père, ce héros » dit-elle de ce père ouvrier qui lui transmettra la passion du travail et ce besoin vital d’autonomie et d’indépendance. Suivant un cursus scolaire classique, elle obtient un bac pro en secrétariat avant d’effectuer un virage à 180 degrés pour se lancer dans un dipôme de commerce International. Elle réalise un stage de fin d’études à New York, une ville qui devient pour elle le symbole de toutes les possibilités et surtout de toutes les réussites.

Elle développe dès 2004 Ethnicia, son concept « d’espaces de beauté globale et sur-mesure ». 2005 est l’année charnière : âgée de 24 ans seulement, Hapsatou Sy rejoint la grande famille de l’entrepreneuriat en donnant vie à Ethnicia. Le 1er salon ouvre ses portes sur l’île Saint-Louis à Paris et sera rapidement suivi de nombreuses autres ouvertures à Paris comme en Province, et même en Suisse. Ses salons prendront définitivement son nom en 2012 car sa revendication est de n’être assimilée à aucun discours communautariste, trop présent dans le monde de la cosmétique et de la beauté. La jeune femme considérant que notre société doit être fière de ses richesses et ouverte d’esprit. En apposant son nom, elle invite aussi ses clients à découvrir son univers. Elle a ausi créé un blog où elle nous explique sa vie d’entrepreneure : www.blog.hapsatousy.com

Les marques de reconnaissance se succèdent et forte de son image de très jeune « Business Woman », Hapsatou est nommée en 2010 au « Rising talents » du Women’s forum de Deauville, remporte en 2011 le Prix Trofémina catégorie Business et est sélectionnée la même année pour représenter l’entrepreneuriat français au G20. Moi, je dis bravo ! La beauté alliée à l’ouverture sur le monde, pourvu que ce portrait en inspire beaucoup d’autres !