Qui est Lou Andréas-Salomé ?

louRomancière, essayiste, psychanalyste, Lou Andréas-Salomé, née en 1861, a été une femme libre – elle a été l’une des premières femmes libres d’Europe parce que sa plume lui a toujours assuré indépendance matérielle et situation sociale – et intellectuelle, voyageant en permanence et correspondant avec les plus grands penseurs de son temps. Son nom est associé à ceux de Nietzsche, Rainer Maria Rilke et Freud.  Lou Andreas-Salomé sera leur inspiratrice, leur  muse, leur amie. L’étonnant est que, si elle aimait les hommes et leur compagnie, elle n’a pas toléré, avant trente-cinq ans, qu’ils aient une raltion physique avec elle. Ce qui, loin de les décourager, les rendait, comme Nietzsche, fous de désir !

La « compreneuse par excellence », comme l’appelait Freud, ne laisse pas la trace d’une grande théoricienne (sa contribution la plus connue porte sur le narcissisme, en 1921), mais ce n’est pas sa principale préoccupation. Elle se veut davantage « poète » et « artiste de la psychanalyse ». Lou Andreas-Salomé est la figure de proue de nombreuses femmes: moderne, avide de savoir et de liberté, y compris sexuelle. Sa vie fait ainsi partie de l’histoire d’une émancipation féminine, d’un nouveau type de femmes qui loin de se complaire dans le rôle de muse, voici un de ses messages: « Je ne puis vivre selon un idéal, mais je puis vivre certainement ma propre vie. En agissant ainsi, je ne représente aucun principe mais […] quelque chose qui est tout chaud de vie et plein d’allégresse. »