Nous, les femmes, manquons-nous d’humour ?

imagesCAIETDKXLes femmes et l’humour, une relation complexe ? Combien de fois n’ai-je pas entendu : « vous n’êtes pas drôles vous les femmes » car je ne riais pas à une blague que je trouvais de ‘mauvais goût’…

L’humour n’est-il pas, pour les hommes, l’une des principales ‘armes’ de séduction ? Qu’en est-il pour nous ? Oser rire à gorge déployée et « faire de l’humour » est-il ‘permis’ aux femmes ? Une femme drôle ferait-elle fuir les hommes ? Les hommes préfèrent-ils les femmes mystérieuses plutôt que celles qui font rire la tablée ? Etre une fille marrante, est-ce être reléguée à jamais dans la case ‘amie/copine/pote’ ?

Mais au fond qu’est-ce que l’humour ? Il semble que certains humoristes confondent humour avec mépris et agressivité. D’autres considèrent au contraire qu’humour rime avec amour car pour pouvoir rire d’une chose, il faut d’abord que celle-ci nous intéresse, nous interpelle, nous donne envie de parler d’elle. « Qui aime bien châtie bien ». Je me méfie personnellement de ceux qui ‘châtient bien’ car c’est une manière parfois sournoise de dévaloriser ceux qui sont châtiés… Avoir de l’humour, c’est aussi être capable de prendre de la distance, d’être dans l’auto-dérision (on dit souvent que nous, les Belges, excellons en la matière), c’est faire d’un petit événement a priori anodin une scène de vie hilarante, ce qui est tout un art en soi !

Comment nous positionnons-nous, nous, les femmes, dans le contexte de la plaisanterie, des vannes, de l’humour vache ou à caractère sexuel ? J’imagine que vous aussi avez connu ces moments de grande solitude quand, face à un groupe d’hommes, fusent les blagues de plus en plus lourdes de sens. Car comment ne pas passer alors pour la prude, l’effarouchée, celle qui décidemment manque ‘drôlement’ d’humour ! J’ai vécu des situations où les femmes surenchérissent et quasiment chaque fois alors, bizarrement…, les blagues perdent de leur saveur auprès de l’auditoire masculin, à croire que nous n’avons pas le droit de rire de tout, en ce compris des ‘exploits’ sexuels des mâles !

Et si les femmes pleines d’humour  étaient considérées comme étant aussi très féminines, ce serait le gage d’une véritable égalité des sexes non ? 🙂