Lizz Wright

imagesCAL6RUY9J’ai découvert Lizz Wright il y a plusieurs années de la manière suivante: j’avais réservé des tickets pour un concert avec des amis sans avoir aucune idée de qui il s’agissait, j’avais fait confiance à la programmation d’une salle à Bruxelles (www.flagey.be) et voilà que Lizz Wright arrive sur scène, saisit le micro et là, je suis restée littéralement ‘scotchée’ par sa voix ! Waouw ! me suis-je dit, cette voix si profonde … Coup de foudre immédiat (comme le jour où j’ai entendu pour la première fois Tracy Chapman, même ‘coup’ au coeur). Depuis, j’ai eu l’occasion de la revoir à diverses reprises, notamment lors d’un festival de jazz où elle rendait un hommage à Nina Simone, aux côtés de Diane Reeves, Angelique Kidjo et la fille de Nina Simone, à l’origine de cet hommage. Un moment fabuleux et très émouvant ! Je vous propose un petit extrait ci-dessous… S’il vous plait, si vous ne connaissez pas encore, écoutez-le ! (les paroles sont en-dessous).

Lizz Wright, force et douceur mêlées, aux racines du gospel, un timbre de voix si unique, une très belle personne et personnalité… Voici son morceau ‘My heart’:

 

« Four Women » by Nina Simone, chair de poule garantie !

 

My skin is black
My arms are long
My hair is woolly
My back is strong
Strong enough to take the pain
Inflicted again and again
What do they call me
My name is Aunt Sarah
My name is Aunt Sarah
Aunt Sarah

My skin is yellow
My hair is long
Between two worlds
I do belong
My father was rich and white
He forced my mother late one night
What do they call me
My name is Saffronia
My name is Saffronia

My skin is tan
My hair is fine
My hips invite you
My mouth like wine
Whose little girl am I?
Anyone who has money to buy
What do they call me
My name is Sweet Thing
My name is Sweet Thing

My skin is brown
And my manner is tough
I’ll kill the first mother I see
My life has to been rough
I’m awfully bitter these days
Because my parents were slaves
What do they call me
My name is PEACHES