Adoptez le feng shui !

geobiologie_feng_shuiLe Feng Shui est une pratique millénaire. Le terme Feng Shui est composé des mots chinois vent (Feng) et eau (Shui), image de mouvement et d’équilibre entre ce qui disperse et ce qui retient. Les règles du Feng Shui découleraient d’une minutieuse observation des relations entre l’humain et son environnement: les gens se portent mieux, physiquement et psychiquement, dans un environnement sain et harmonieux!

Le principe général est que l’aménagement de notre environnement direct, que ce soit chez soi ou au bureau,  peut contribuer à notre bien-être et créer même de très belles surprises dans notre vie !

Le Qi (prononcé tchi) est l’énergie fondamentale qui anime tout, les objets autant que les êtres vivants et les phénomènes naturels: pour qu’un milieu soit sain, le Qi doit pouvoir circuler aisément, mais sans excès. De la même manière que l’eau peut être interrompue dans son débit et devenir stagnante, le Qi peut stagner dans une maison, notamment pour cause d’encombrement. Par contre, il peut arriver qu’il «fuit» le lieu et vienne à manquer pour ses habitants.

Il faut viser l’harmonie entre les pôles Yin et Yang ainsi qu’entre les cinq éléments qui symbolisent les phases de l’alternance entre l’état Yin et l’état Yang; ces éléments sont représentés par le métal, le bois, la terre, le feu et l’eau. Comme le Yin se caractérise notamment par des couleurs sombres et froides et par des formes courbes, une pièce trop Yin peut nuir à la vitalité requise pour les activités quotidiennes. Par contre, une pièce aux couleurs trop vives et contenant beaucoup d’angles aigus fatigue par excès de Yang… Tout est question donc d’équilibre et de choix judicieux en fonction de nos activités de jour et de nuit !

L’art du Feng Shui peut être appliqué avant même de commencer à dessiner les plans d’un bâtiment: certains principes régissent, par exemple, le choix du terrain et l’emplacement du bâtiment sur celui-ci, ainsi que sa forme, son orientation, ses dimensions et la répartition des pièces; l’aménagement des espaces extérieurs sera aussi l’objet de considérations.

Dans le cas des bâtiments existants, on utilisera les applications du Feng Shui comme des «remèdes» capables d’améliorer le Qi déficient, s’il y a lieu. Ces interventions sont de l’ordre de la lumière, du son, de la couleur, du mouvement, de la vie et des formes. Cela peut donner lieu à des travaux tels que:

  • aménager les espaces extérieurs
  • changer la fonction de certaines pièces
  • disposer les meubles autrement de façon à modifier les axes de circulation
  • dégager des espaces
  • ajouter ou retirer des couleurs
  • intégrer des objets symboliques (miroirs, carillons) ou des éléments naturels (du règne animal, végétal ou minéral) pour leur effet stimulant ou apaisant (on les appelle des «correcteurs d’énergie»)

Ainsi, l’éclairage d’une pièce et ses couleurs peuvent jouer sur l’humeur; une accumulation d’objets inutiles peut entraîner un excès de poussière, nuisible pour le système respiratoire; des objets qui rappellent des situations tristes peuvent lentement «empoisonner» l’existence…

De la même manière, on peut combiner plusieurs «remèdes» pour harmoniser l’espace. Si, pour diverses raisons, une intervention ne peut pas être appliquée à tel endroit, deux ou trois autres sont susceptibles d’avoir un effet comparable. Et certaines d’entre elles sont tellement simples qu’on pourrait les mettre en oeuvre même pour un très bref séjour, comme dans une chambre d’hôtel (par exemple, en orientant différemment les fauteuils et la télé pour que celle-ci cesse d’être le principal point d’intérêt – même éteinte..).

Notons que dans une approche globale, il faut prendre en considération tous les éléments physiques de l’environnement immédiat susceptibles d’agir d’une manière ou d’une autre sur le métabolisme: les produits toxiques, les charges électromagnétiques, les passages d’eau souterraine, les lignes à haute tension, etc.

Avez-vous envie d’adoptez le mode de vie feng shui, c’est-à-dire aussi prendre soin de vous-même, recourir aux médecines douces, rompre le cycle du stress ?