Marianne Barcilon, créatrice de livres pour enfants

imagesCAASL2B3Je suis une immense fan des livres pour enfants et il y a des histoires et des dessins qui me touchent beaucoup, qui ont le don de réveiller la petite fille en moi. L’univers des enfants est magique, plein d’imagination, et les personnes qui écrivent et dessinent pour les enfants sont selon moi non seulement des artistes à part entière mais aussi des poètes et de véritables fées dans certains cas ! Imaginez un peu la mission: développer l’imaginaire des enfants, un cadeau pour toute la vie!

Il y a beaucoup de femmes actives dans la littérature jeunesse. J’ai choisi Marianne Barcilon car .. waouw ! c’est plein de couleurs et de tendresse, on a de si jolies expressions devant les yeux, difficile de leur résister à tous ces personnages… Je l’ai découverte avec un titre évidemment très alléchant: La plus belle maman du monde… Du pur narcissime donc! Et voilà que j’ai le plaisir de découvrir une scène de marché avec une foule pleine de visages presque familiers!

Comment Marianne Barcilon en est venue aux livres pour enfants ? « Après avoir fait 5 années d’étude aux Beaux arts, je me suis dit que c’était merveilleux, mais que je ne trouverais jamais un métier qui me fasse manger avec des études pareilles… J’ai alors passé le concours de l’École des métiers de l’image pour apprendre le dessin animé… Ça me paraissait plus concret ou du moins plus « transformable » en métier… Puis en sortant de là, j’ai été embauchée chez Buf Compagnie comme assistante de production. Je travaillais comme une dingue et je n’avais plus une minute pour dessiner… Je n’avais que le temps du trajet en métro pour dessiner les autres gens qui partaient ou rentraient eux aussi du boulot. Ça n’avait rien à voir avec ce que j’aimais, mais je m’amusais bien, mes collègues étaient super, je gagnais bien ma vie, mais je me demandais quand même à peu près tous les jours ce que je faisais là… Au bout de 5 ans, j’ai quitté cette boîte et cet univers de publicitaires avec une “terrible” envie de faire des livres pour les enfants et purée !… Quand j’y pense, qu’est ce que je suis contente d’avoir pris cette décision ! »

Son métier lui plait-il? « C’est un métier extraordinaire, je fais exactement ce que j’aime, je dessine toute la journée, j’adore ça, je travaille avec des gens formidables. J’aime vraiment tout dans mon métier à part le fait que ce n’est pas un métier qui rende très riche. » Là réside bien le problème.. des statistiques indiquent que le domaine des livres de jeunesse est très peu rémunérateur, et – comme par hasard – on y retrouve beaucoup de femmes.. des femmes qui souvent disposent de plusieurs ‘casquettes’, dont ce métier en ‘à côté’, voilà qui est bien scandaleux en soi, la littérature jeunesse étant considérée trop souvent comme une littérature de moindre importance, l’éveil des enfants, cela vaut de l’or non? Alors, soyons attentives à celles et ceux qui sont derrière ces toutes belles oeuvres et .. continuons à acheter beaucoup de livres pour le plaisir de nos enfants.. et pour notre plaisir!