Priscilla Telmon, exploratrice des temps modernes !

3-bonne-piochelight-162-300x0Priscilla Telmon est photographe, écrivain-voyageur et membre de la Société des explorateurs français. Après des études d’ethno-médecine, elle a parcouru le monde en effectuant des missions humanitaires et des voyages aventureux. Depuis 1999, elle se consacre plus particulièrement à des voyages au long cours qui mêlent l’histoire et l’aventure. Elle fait partager sa passion de l’exploration et des horizons lointains à travers des reportages, des films et des livres.

Priscilla Telmon a réalisé des reportages sur l’exploration, l’écologie, le chamanisme, les derniers nomades. Elle a publié La chevauchée des steppes en collaboration avec Sylvain Tesson, Carnets de steppes sur leur traversée de l’Asie centrale à cheval, Himalayas, Sur les chemins du ciel et Voyage au Tibet interdit sur sa dernière expédition en solitaire à travers l’Himalaya, sur les pas d’Alexandra David-Néel…

En 1924, l’exploratrice Alexandra David Neel et le moine Aphur Yongden parviennent à rentrer clandestinement dans Lhassa, la cité interdite du royaume tibétain, au terme d’une épopée qui les a conduits pendant huit mois d’hiver à travers les contreforts Himalayens ; du Yunnan aux vallées du Bramhapoutre. 80 ans plus tard, Priscilla Telmon est partie à pied et en solitaire, sur les traces de cette fantastique aventure. 6 mois de marche, 5000 kilomètres d’aventure… Voilà une démarche audacieuse!

L’ouvrage d’Alexandra David Neel, Voyage d’une Parisienne à Lhassa, la grande référence de Priscilla Telmon, est un formidable récit d’une femme follement aventureuse. Elle avait 56 ans, c’était la première fois qu’une femme étrangère réussissait à entrer dans Lhassa, capitale interdite du Tibet. Huit mois de quête spirituelle. A lire pour plonger dans la civilisation tibétaine!

Priscilla Telmon, c’est « Les chemins du possible » sur France 5, une collection documentaire sur les initiatives de développement durable dans le monde: « Les Gardiens de l’eau » en Inde du Nord, « Le secret des plantes » au Pérou, « Le bonheur au sommet » au Bouthan, « l’appel de la forêt » au Canada, « Pour une terre équitable » au Burkina Faso et Mali…

Merci Priscilla, non seulement de nous faire rêver, mais aussi de nous apporter un autre regard sur le monde, un regard qui invite au respect, à la rencontre, à l’envie de découvrir et de protéger les personnes et les territoires… Belle route et continue à explorer le monde !

Pourquoi certaines femmes sont-elles aventureuses? D’où leur vient ce goût du risque, cette recherche de l’exploit? Comment expliquer la force et la confiance qui les animent? Comment être plus libre? Le livre Femmes d’aventure, du rêve à la réalisation de soi propose aussi une analyse plus générale qui suit les différentes étapes du développement de soi:

Priscilla Telmon, dans la vidéo ci-dessous, nous explique ses passions et nous exhorte à dépasser nos peurs: