Attention aux abdos, vive la gym hypopressive !

0_0_0_0_250_190_csupload_31007692Nous, les femmes, devons être particulièrement attentives à notre périnée. Le périnée est une sangle musculaire qui s’accroche au petit bassin et en constitue le plancher pelvien. Situé entre le sexe et l’anus, il soutient tous les organes de l’abdomen. Le périnée est donc un muscle qui se travaille au quotidien, pas seulement autour d’une grossesse mais aussi toute jeune et tout au long de notre vie. Les abdominaux, version traditionnelle, c’est fini ! Il faut revoir de fond en comble la manière dont nous allons préserver notre zone abdominale, pour non seulement avoir une jolie ligne et aussi pour éviter beaucoup de soucis par la suite!

Lors de la pratique d’abdominaux classiques, ceux qui rapprochent épaules et hanches (dits hyperpressifs), les abdominaux superficiels (grands droits) sont raccourcis et surtout la pression au niveau de l’abdomen est augmentée. Ces mauvaises pratiques abdominales créent une poussée vers l’avant et vers le bas. Cette poussée :

– fait sortir le ventre au lieu de le rentrer, il est donc impossible d’obtenir un ventre plat de cette manière ;
– pousse les organes suspendus vers le bas, avec risques de descente d’organes, incontinence et relâchement du périnée ;
– augmente le risque de hernies abdominale et inguinale ;
– provoque une compression des disques intervertébraux avec risque de hernie discale, lumbago, sciatique…
Il sont donc à proscrire!
Il est fondamental qu’on prenne soin de notre périnée par deux moyens : en le protégeant au maximum dans nos gestes et activités quotidiennes et en renforçant son tonus par des exercices spécifiques. Il faut arrêter de « pousser » sur le périnée. Pour cela, il faudrait l’intégrer dans tous les gestes et les efforts de la vie quotidienne. En résumé: rentrons le ventre ! A tout moment ! Et tenons-nous droites. Par exemple, pour ramasser un objet, rentrons d’abord le ventre puis fléchissons les genoux. De même pour nous relever, rentrons d’abord le ventre puis poussons fort sur nos jambes pour nous redresser toujours sans nous pencher en avant.La gymnastique hypopressive permet de renforcer la sangle abdominale en profondeur ainsi que le périnée.
Une raison supplémentaire de soigner notre périnée, c’est la garantie de plus de plaisir sexuel! Un périnée ferme et musclé, c’est un orgasme facilité. En effet, il renforce la tonicité des parois du vagin pour un plaisir plus intense lors de l’acte sexuel.
 
 

Un exercice standard: dans la position ci-dessus, on rentre le ventre et on reste en apnée durant 12 à 15 secondes.

Exercice de la gaine: Contractez le périnée en 1er, tirez sur la tête et poussez sur les fesses pour que la cambrure lombaire diminue. Soufflez et rentrez le ventre : la contraction se sent sous le nombril.

Exercice de la guêpière: Allongée sur le dos jambes pliées, ramenez un genou vers la poitrine. Placez la main opposée sur la face interne du genou. Contractez le périnée, tirez sur la tête et poussez sur les fesses. Le genou pousse vers l’intérieur, pendant que le bras s’y oppose. Soufflez et rentrez le ventre. Les abdominaux obliques se contractent en diagonale. Ils réalisent un effet sablier qui vous cintre joliment la taille.


Voici une séance d’exercices:

Le docteur Bernadette de GASQUET a écrit un ouvrage: «Abdominaux, arrêtez le massacre !»