Une mode bio, éthique et durable, cela existe ! Vive la positive fashion !

nathalie-lebas-vautier-dirigeante-d-ekyog-laureate-de-la-tribune-women-s-awards-2012_1192192Des vêtements qui sont à la fois tendance et écologiques… Pas toujours évident de trouver le bon compromis… On a envie de s’habiller trendy sans se sentir coupables et on a envie de soutenir le bio sans forcément s’habiller comme une hippie 🙂 Nathalie Lebas-Vautier nous permet de trouver l’équilibre: elle est la créatrice de la marque de vêtements et mode bio EKYOG, marque qui existe depuis 2003. La marque EKYOG est née dans la chambre du premier enfant de la créatrice. L’idée était de créer une marque de mode biologique respectueuse de la peau et de la santé tout en faisant un geste fort pour la sauvegarde de la planète. L’industrie de la mode et la culture du coton étant parmi les plus polluantes, il lui semblait particulièrement urgent de faire quelque chose. Il s’agit alors d’imaginer une autre façon de concevoir et fabriquer des vêtements et intégrer l’écologie au coeur de la création pour proposer une mode à la fois plaisir et durable.

Au départ, les vêtements EKYOG sont distribués dans des centres de thalassothérapie et au sein de boutiques partenaires comme Nature&Découvertes. Puis en octobre 2005, la première boutique EKYOG voit le jour à Rennes. Aujourd’hui, la marque EKYOG dispose d’une quarantaine de boutiques dans toute la France pour que la mode durable et éthique soit à la portée de tous.

Ekyog-PE-20141

Les principales matières utilisées par EKYOG dans ses collections:

  • Coton bio : le coton biologique des vêtements EKYOG est originaire d’Inde, d’Afrique ou de Turquie où il est cultivé sans pesticides ni engrais chimique et naturellement sans OGM
  • Laine: matière naturelle et renouvelable, EKYOG utilise la laine parfois brute (mélange de laine – yack – angora par exemple) ou colorée avec des teintures écologiques selon les standards GOTS ou Oeko Tex qui garantissent l’utilisation limitée de substances poluantes (comme les métaux lourds), l’interdiction des colorants ou substances cancérigènes et le retraitement systématique des eaux usées pour qu’aucun produit chimique ne soit reversé dans la nature
  • Fibres de bois: les fibres de bois d’eucalyptus ou de hêtre utilisées dans la confection de vêtements EKYOG proviennent de forêts à la gestion durable
  • Soie:  comme pour la laine, EKYOG utilise les teintures les plus écologiques dans le plus grand respect possible de l’environnement
  • Polyester recyclé: EKYOG utilise du polyester issu du recyclage des bouteilles en plastique. Ce procédé permet la valorisation des déchets plastiques
  • Lin: EKYOG utilise du lin cultivé en Europe (France, Belgique ou Pays-Bas). Savez-vous que la France produit 75% du lin mondial ? Ce lin n’est pas bio mais contrairement à celle du coton, la culture du lin nécessite très peu de produits d’aide à la culture (engrais, pesticides, insecticides et désherbants) et créée de nombreux produits dérivés : huile de lin utilisée en cosmétique ou pour les savons, graines utilisées pour l’alimentation de l’homme ou des animaux. Enfin sa teinture est très peu gourmande en colorants ou produits fixant (métaux lourds) ce qui rend son impact environnemental naturellement faible et conforme aux exigences écologiques de la marque EKYOG
  • Cuir végétal : le cuir utilisé par EKYOG est tanné végétal, c’est à dire sans chrome mais avec des extraits de plantes (mimosa), d’écorces d’arbre (chêne, hêtre), des cires et différentes huiles (olive) selon les cuirs. EKYOG utilise le plus souvent du cuir d’agneaux élevés pour leur chair, son utilisation correspond donc à la valorisation d’un déchet.

Après avoir fondé la marque de vêtements et mode bio EKYOG, Natalie Lebas-Vautier et son mari ont souhaité aller encore plus loin dans leur démarche éthique avec l’association Terre d’EKYOG. Cette association à but non lucratif a pour but d’initier des projets solidaires dans plusieurs régions du monde afin d’agir concrètement en faveur de la protection de l’environnement, la santé et l’éducation de populations défavorisées avec l’objectif d’améliorer significativement la vie des personnes concernés. Portée par la marque EKYOG qui lui reverse l’équivalent de 10% de ses bénéfices et les dons de ses adhérents intégralement investis, Terre d’EKYOG finance ou cofinance des projets en partenariats avec des ONG locales. Aujourd’hui l’association Terre d’EKYOG agit principalement en Inde et à Madagascar sur des projets liés à l’agriculture biologique et l’accès à l’eau potable et pour la sauvegarde de la forêt Amazonienne. Voilà donc un engagement qui a tout son sens.

Elégance et féminité sont au rendez-vous! J’ai déjà craqué pour plusieurs tenues chez eux, sans même savoir la première fois quel était l’engagement de la marque, attirée par le look uniquement! Un bon gage de durabilité car si une fringue ne nous plaît pas assez, même bio et équitable, on ne la mettra pas n’est-ce pas? 🙂

Longue vie à cette marque et à toutes celles et ceux qui nous permettent de nous sublimer au naturel!