Mères, libérez-vous !

Ways-to-Get-Your-Children-to-ExerciseMères, libérez-vous!, l’essai des journalistes Marie-Caroline Missir et Louise Tourret, fait le point sur la façon dont on traite les mères au boulot, à l’école, dans le cabinet du pédiatre, dans la presse, en politique.

Ce livre nous met face aux questions que nous les mamans connaissons si bien..  « Alors, ce deuxième (ce troisième), c’est pour quand? » « Tu vas en faire en deuxième bientôt ? Parce que les enfants uniques, … » Tu comptes allaiter ? (non, parce que je veux pas t’influencer, mais c’est quand même ce qu’il y a de mieux pour l’enfant)?« , « Tu comptes allaiter ? (non, parce que je veux pas t’influencer, mais c’est quand même franchement aliénant)« , « Le cododo, c’est naturel (les chattes dorment bien avec leurs petits contre elles)« , « Le cododo, c’est mal (t’as pensé à ta vie sexuelle?) »

La pression s’exerce déjà avant même que l’on ait des enfants… Et tout le monde donne son avis sur tout, surtout sur ce que doit faire une mère – on laisse le père beaucoup plus tranquille non ? 🙂

Et pour compliquer les choses, les avis sont contradictoires, y compris au niveau des pédiatres, l’un dit une chose et l’autre dit son exact contraire…

On nous colle des images stéréotypées elles aussi opposées: d’un côté, celle qui est ‘animalement’ et exclusivement mère, féroce presque, tant elle défend sa progéniture envers et contre tout! De l’autre côté, celle qui assume être mère à temps partiel, car elle vit aussi en dehors de la maternité ! Celle-là est donc forcément trop peu maternelle, donc coupable, selon les uns et en même temps est-elle suffisamment fiable aux yeux de son employeur?

Les auteures considèrent qu’une femme, ça ne « cumule » pas les rôles et les fonctions comme un homme, mais ça les « concilie », les articule et les accommode.

Cet ouvrage nous aide à y voir plus clair pour trouver notre propre voie et plaide pour une libération des femmes par les femmes elles-mêmes…