Angie Stone, celle qui rend accro à la soul !

Angie StoneLa reine de la Neo-Soul, Angie Stone est née en 1961 à Columbia, en Caroline du Sud. Elle a fait ses premières classes de chanteuse dans une chorale gospel. Adolescente,  férue de hip-hop et de basket, elle fréquente une école spécialisée dans le sport-études. C’est avec deux copines, Gwendolyn Chisolm et Cheryl Cook, qu’elle fonde le trio rap The Sequence, rapidement repéré et signé par un label. Le trio féminin se sépare après un second album.

Au milieu des années 1980, la chanteuse s’essaie à divers excercices rap et fait des choeurs pour le cinquième album de Lenny Kravitz. Le chanteur D’Angelo fut un partenaire d’écriture et son collaborateur privilégié. Elle participe au premier album de D’Angelo, Brown Sugar (1995) et elle fournit sa voix, sa plume et son énergie pour l’album Voodoo (2000) et la tournée qui s’ensuit, tout en préparant sa carrière d’artiste solo.

Elle enregistre un album solo en 1999. Le résultat, Black Diamond, fait le pont entre le hip-hop de ses débuts et le registre soul. Angie Stone y invite Lenny Kravitz, A Tribe Called Quest et bien entendu D’Angelo.

L’année suivante, la chanteuse que la presse compare à Chaka Khan (pour ses sous-entendus sexy) et Lauryn Hill (pour sa voix sensuelle), sort son deuxième album revisitant des classiques soul (O’Jays, Al Green) et produisant des titres originaux de qualité, notamment les duos avec Raphael Saadiq et avec Alicia Keys et Eve. En 2004, Angie Stone chante en duo avec Snoop Dogg.

Voici un extrait de son dernier album Rich girl:

Et voici l’intemporel Wish I didn’t miss you: