Concha Buika, quand le flamenco, le jazz et la soul s’emmêlent !

concha-300x199Concha Buika, de son nom Maria Concepción Balboa Buika, est une chanteuse espagnole d’origine équato-guinéenne, née en 1972 à Palma de Majorque en Espagne. Sa musique mêle le flamenco avec la soul, le jazz, le funk et la copla.

C’est avec l’album Mi Niña Lola que Buika se révèle au public français. Cet album est un hommage à sagrand-mère qui, explique-t-elle, « comme beaucoup de femmes africaines vivant dans un pays africain appartenant aux Européens, a eu une vie si difficile qu’elle n’imaginait pas qu’on puisse lui dédier une chanson. »

« Que le public parle espagnol ou pas ne fait aucune différence pour moi, confie la chanteuse. « J’aime qu’il m’entoure, je me confie à lui comme quand, gamine, je rentrais à la maison avec quelque chose à raconter à maman. Le public, les musiciens et moi ne faisons qu’un, c’est ça un concert ».

En 2006, cet album fut deux fois récompensé aux Latin Grammy Awards et disque d’or en Espagne. Néanmoins, pour Buika ce disque paraît moins important que ses concerts : « Un disque, c’est une chose morte, la photographie d’un instant qui a existé mais qui ne m’intéresse plus. Un merveilleux mensonge. Je n’écoute jamais les miens, je n’ai jamais regardé des images de moi sur scène. Je ne me retourne jamais en arrière, c’est un pacte que j’ai passé avec moi-même. »

En 2011, elle apparaît dans La piel que habito, film de Pedro Almodóvar où elle interprète deux chansons, Por el Amor de Amar et Se me Hizo Fácil, tandis que sort son album rétrospectif intitulé En mi piel. En 2013 parait en France le septième album de Buika intitulé Noche más larga. Cet opus permet à Buika d’obtenir une nomination lors de la cérémonie des Grammy Awards dans la catégorie Meilleur album de jazz latin.

Alors que l’on compare sa voix à celle Nina Simone, Chavela Vargas et Cesaria Evora, voici ce qu’elle déclare: « Pour moi, la qualité de la musique ne dépend pas de la voix, mais de l’histoire qu’elle véhicule, car la voix fluctue avec les circonstances. Ma voix n’est pas spéciale, je ne l’ai pas travaillée car personne ne peut m’apprendre comment chanter. Toutes les voix sont belles si elles disent des sentiments. »

« Un artiste n’est pas celui qui chante ou peint, mais celui qui fait de sa vie un art », voilà qui est si joliment dit…