« Les douze tribus d’Hattie » d’Ayana Mathis

Mathis_-Ayana_940_529_72-ppiDans ce roman « puzzle », Ayana Mathis tente de brosser une fresque de l’Amérique noire du 20ème siècle, de la ségrégation aux eighties en passant par la Grande Migration, la guerre du Vietnam ou encore la lutte pour les droits civiques, tout cela à travers le portrait d’une femme puissante.

« Gare de Philadelphie, 1923. La jeune Hattie arrive de Géorgie en compagnie de sa mère et de ses sœurs pour fuir le Sud rural et la ségrégation. Aspirant à une vie nouvelle, forte de l’énergie de ses seize ans, Hattie épouse August. Au fil des années, cinq fils, six filles et une petite-fille naîtront de ce mariage. Douze enfants, douze tribus qui égrèneront leur parcours au fil de l’histoire américaine du XXe siècle. Cette famille se dévoile peu à peu à travers l’existence de ces fils et de ces filles marqués chacun à leur manière par le fort tempérament d’Hattie, sa froide combattivité et ses secrètes failles. Les Douze Tribus d’Hattie, premier roman éblouissant déjà traduit en seize langues, a bouleversé l’Amérique. Telles les pièces d’un puzzle, ces douze tribus dessinent le portrait en creux d’une mère insaisissable et le parcours d’une nation en devenir. »

Ayana Mathis a grandi à Philadelphie. Elle a suivi plusieurs cursus universitaires, a travaillé comme serveuse puis dans divers magazines. En 2009, Ayana Mathis a participé au programme de Creative writing de l’Université de l’Iowa. Quelques mois plus tard, elle a terminé son premier roman, Les Douze Tribus d’Hattie. Elle vit et travaille à Brooklyn. Oprah Winfrey a lancé la carrière de la jeune Américaine en la comparant à Toni Morrison.