Giulia Enders, médecin spécialisée de l’intestin !

enders02_263852310_north_607x

Giulia Enders, à 24 ans, est une star de la médecine et des médias allemands! Elle a rédigé Le charme discret de l’intestin, livre dans lequel elle fait une visite détaillée du tube digestif en se basant sur les recherches les plus récentes et les expériences les plus étonnantes. Giulia Enders nous donne un regard nouveau sur le corps et sur la médecine et veut rendre public ce qui se trame derrière les portes fermées lors des congrès de médecine… Pourquoi écrire sur cet organe? Giulia Enders sait ce qu’il en coûte de ne pas écouter son intestin. A 17 ans, son corps est soudainement couvert de plaies. Elle s’impose un meilleur régime alimentaire et sa peau redevient saine. C’est ainsi qu’elle a décidé de consacrer ses études à cet intestin qui l’a sauvée.

«Les humeurs moroses, la joie, le doute, le bien-être ou l’inquiétude ne sont pas le produit de notre seul crâne, écrit-elle. Nous sommes des êtres de chair, avec des bras, des jambes, des organes sexuels, un cœur, des poumons et un intestin. L’intellectualisation de la science nous a longtemps empêchés de voir que notre « moi » était plus que notre seul cerveau.»

 «Vues au microscope, les bactéries sont de petits points lumineux sur fonds de ténèbres. Mais ensembles, elles sont plus que cela: c’est une véritable communauté que chacun d’entre nous héberge. La plupart de ses membres sont tranquillement installés dans les muqueuses et donnent des cours au système immunitaire, prennent soin de nos villosités intestinales, mangent ce dont nous n’avons pas besoin et fabriquent des vitamines. D’autres sont logés à proximité des cellules intestinales, les piquent de temps en temps ou fabriquent des toxines. Quand le bon et le mauvais vivent en bonne intelligence, le mauvais peut nous rendre plus forts et le bon prendre soin de nous et de notre santé».

Comment protéger notre intestin? Giulia Enders insiste sur la nécessité d’éviter les excès : alcool, drogues, aliments indigestes, émotions fortes. L’intestin – écrit-elle – réagit à tous nos comportements. Il est temps de lui donner la place qu’il mérite.

Pourquoi devenir médecin? Giulia Enders n’a opté pour les études de médecine qu’à la toute fin de ses années de lycée. Elle a d’abord été tentée par d’autres métiers, dont celui de journaliste. Choisir médecine, ce fut aussi choisir la sécurité: «Avec ce bagage-là, on peut bifurquer vers ce qu’on veut. Dans les métiers créatifs, en revanche, il faut toujours se battre.»  C’est sa soeur qui a réalisé les illustrations de «Darm mit Charme».