Disposez-vous d’un lieu bien à vous ?

n-BUREAU-large570

Chers lectrices, je me suis replongée dans les réflexions de Virginia Woolf, grâce aux traductions françaises d’Elise Argaud et de Marie Darrieussecq.

Virginia Woolf

Le titre original A room of one’s own regroupe une série de conférences sur le thème des femmes et de la fiction que Virginia Woolf prononça en 1928 à l’université de Cambridge. Virginia Woolf a soulevé l’importance d’avoir un lieu à soi et de l’argent pour une femme si elle veut écrire de la fiction. Pour elle, la liberté intellectuelle dépend de paramètres matériels. Cette idée d’avoir un lieu à soi et des ressources financières concerne tout le monde, hommes et femmes, mais à une échelle globale, cela concerne tout particulièrement les femmes, n’est-ce pas ? Combien de femmes dans le monde sont-elles réellement indépendantes financièrement et disposent-elles d’un lieu rien qu’à elles – où elles ne sont pas dérangées, interrompues – que ce soit pour écrire, créer, se former, entreprendre, réfléchir? Disposer de temps et d’un espace à soi, disposer d’intimité avec soi-même, ne devrait pas un être un luxe ou un privilège mais un droit pour tous.

    

Avoir du temps pour soi

On pourrait espérer que les femmes qui ont atteint l’indépendance financière disposent d’un lieu à elles pour s’exprimer et déployer leurs talents, mais existe-t-il toujours ce lieu, qu’il soit réel ou symbolique? Existe-t-il ce temps ‘volé’ aux différentes tâches et activités qui nous occupent et nous préoccupent chaque journée et soirée? Or, pendant ce temps que nous ne nous accordons pas à nous-mêmes, d’autres pensent, écrivent, s’affairent et participent à la marche du monde. Quel dommage que nous n’y participions pas davantage ! 

Virginia Woolf: « Pour être libre, il faut avoir dépassé le stade de la survie et pouvoir disposer d’un endroit où notre intégrité est respectée. L’esprit ne peut se consacrer à une tâche gratuite, d’élévation spirituelle ou d’enrichissement de la perception, qu’une fois la peur, la rage et la rancune écartées. Sans quoi l’artiste est réduit à ne parler que de lui-même et des résistances rencontrées, au lieu de s’en abstraire pour donner accès à une dimension qui l’englobe et le dépasse ». J’étendrais ces propos de Virginia Woolf à nous tous, hommes et femmes, que nous soyons artistes ou pas. Si ces propos me semblent pertinents pour tous, ils sont à mes yeux encore plus pertinents pour tant de femmes qui se retrouvent dans des situations où le quotidien pèse lourd sur leurs épaules. Quelle est leur capacité de s’extraire de la spirale d’activités et de tâches chaque jour? Pour nous toutes, quelle énergie nous reste-t-il pour nous intéresser aux débats de société, pour entreprendre, pour créer?

Virginia Woolf parle de l’importance de la confiance en soi, « de ce socle à partir duquel il devient possible de se consacrer à une occupation qui, sans être directement la vie, y est complètement rattachée et vise à l’intensifier. » Si nous, les femmes, nous manquons de confiance en nous, nous ne pouvons pas alors nous donner l’espace et le temps de nous déployer, ni apporter complètement notre contribution à la société. Virginia Woolf évoque le destin de générations de femmes toutes entières dédiées à leur foyer, leurs enfants, leurs occupations quotidiennes, loin des ‘grands hommes’. Elle déplore tant de destins de femmes sacrifiés, des femmes restées dans l’ombre, pourtant essentielles à l’éclosion de nombreux ‘grands hommes’.

Avoir un lieu à soi

Il y a beaucoup de manières différentes d’avoir notre espace et notre temps à nous. Alors, saisissons toutes les occasions qui se présentent, créons des moments de qualité – où nous ne sommes ni fatiguées ni culpabilisées – pour réaliser ce qui nous tient à cœur.

Créons un ‘lieu’, un espace, un moment régulier qui nous permette de contribuer à notre vision du monde. N’ayons pas peur d’exercer notre influence et donnons-nous pour cela les moyens d’y parvenir !

Personnellement, j’ai créé un « espace à moi », ce lieu c’est le blog que vous lisez 🙂

Voici quelques images pour nous inspirer à créer notre espace rien qu’à nous, sachant que même si cet espace est difficile à trouver, ce n’est pas une raison pour ne pas disposer d’un temps à soi, pourquoi pas à l’extérieur de chez soi, on a parfois plus d’inspiration à la terrasse d’un café ! Les grandes oeuvres se sont parfois faites sur un coin de table…

54306_Ecran-bureau_770x400  amenagement-bureau-maison-étagères-murales-meuble-bureau-blanc-tiroirs  slide_363198_4095070_compressed slide_363198_4095071_compressed  slide_363198_4095072_compressed