Une journée dans la vie des femmes

home_femmes1

« Chacune et chacun de nous doit apporter une contribution – dans notre pays, notre communauté, notre organisation, notre gouvernement et l’Organisation des Nations Unies – pour garantir que des mesures décisives et tangibles soient prises dans le cadre de l’initiative Planète 50-50 : Franchissons le pas pour l’égalité des sexes », déclare la Directrice exécutive d’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka.

Sur le site web d’ONU Femmes, on trouve un reportage photo: Une journée dans la vie des femmes

Enseignantes, agricultrices, femmes d’affaires, politiciennes, mères, agents de la force publique — chaque jour, les femmes et les filles apportent une contribution de diverses façons, visibles et invisibles. Voici un aperçu de leur vie.

MAURITANIE

Dans la capitale de Brakna, région située dans le sud-est de la Mauritanie, des mères se réunissent pour participer à une session sur le développement des jeunes enfants. Le développement durable et la croissance économique passent impérativement par la garantie d’une base d’apprentissage solide et d’une bonne santé pour les enfants. Toutefois, la pauvreté peut freiner de tels progrès, et les filles en font souvent les frais, du fait que ce sont elles qui passent après les autres dans une famille pauvre. Aujourd’hui, 836 millions de personnes vivent encore dans une extrême pauvreté.

 

VIET NAM

Dans une province du nord du Viet Nam, une agricultrice et sa fille traversent un champ, transportant une lourde charge de feuilles de maïs séchées. Le changement climatique inflige de nouvelles épreuves, et les femmes et les enfants subissent les impacts négatifs de la collecte et du transport de combustible et d’eau. Les femmes de beaucoup de pays en développement consacrent 1 à 4 heures par jour à ramasser de la biomasse pour l’utiliser comme combustible.

LIBAN

À Beyrouth, la capitale du Liban, une jeune entrepreneure pratique la menuiserie pour confectionner des produits artisanaux, dans un espace de studio partagé fourni par une coopérative. Les coopératives jouent un rôle important dans le développement économique des femmes, en améliorant leur accès à des ressources ainsi que les possibilités qui s’offrent à elles, et en renforçant les économies.

MALI

Une fille joue au basket-ball à la tombée du jour dans l’un des plus anciens centres de négoce d’Afrique, à Gao au Mali. Pendant l’occupation des djihadistes en 2012, il était interdit aux filles de faire du sport et de porter un short. L’interdiction faite aux femmes de se livrer à des activités sportives s’étend au-delà des frontières nationales. Par exemple, des femmes ont participé à des Jeux olympiques pour la première fois lors de ceux tenus à Paris en 1900, mais ce n’est que tout récemment, en 2012, que les femmes de toutes les nations ont pu y participer.

ALLEMAGNE

Dans une clinique dentaire de la base aérienne de Ramstein dans le sud-ouest de l’Allemagne, où se trouve le quartier général des forces aériennes américaines en Europe, une dentiste examine son patient. La profession médicale comporte un nombre de femmes de plus en plus conséquent, et elles sont respectées et appréciées pour les soins qu’elles dispensent. En Europe centrale et en Europe de l’Est, les femmes représentent 40 pour cent des chercheurs scientifiques, y compris dans les sciences médicales et de la santé — une proportion de 10 points de pourcentage plus élevés que la moyenne mondiale.

COLOMBIE

À Tumaco, ville portuaire du sud-ouest de la Colombie, des femmes dirigent un restaurant de rue spécialisé dans le poisson frit. Encore aujourd’hui, les femmes gagnent moins d’argent, elles possèdent moins de biens et elles exercent principalement des activités précaires et mal rémunérées. Soixante-quinze pour cent des emplois occupés par des femmes dans les régions en développement sont informels et non protégés.

TURKMÉNISTAN

Au Turkménistan, des statisticiennes saisissent des données dans le cadre d’un processus de traitement et d’analyse. Les technologies de l’information et des communications offrent beaucoup de possibilités en matière d’autonomisation des femmes et des filles dans le monde. Les médias sociaux en particulier constituent un espace où la voix des femmes et la question de l’égalité des sexes sont souvent mises en avant.
 

AFGHANISTAN

Des députées de la Chambre basse afghane à Kaboul, la capitale de l’Afghanistan. La participation des femmes à la vie politique et au gouvernement est essentielle pour refléter les besoins de tous et développer des démocraties durables. À l’échelle mondiale, le pourcentage de femmes siégeant dans des parlements a doublé ces 20 dernières années, mais il est toujours incroyablement bas à son niveau actuel de 22 pour cent.
 

SUISSE

À Davos en Suisse, des dirigeantes, dont Christine Lagarde, Phumzile Mlambo-Ngcuka et Sheryl Sandberg, discutent de la croissance mondiale lors du Forum économique mondial, l’assemblée des plus grands dirigeants de gouvernements et d’entreprises au monde. Les femmes sont essentielles pour la croissance économique. Si le rôle des femmes sur les marchés du travail était identique à celui des hommes, le PIB annuel mondial pourrait s’accroître de 28 000 milliards de dollars US d’ici à 2025. Pourtant, les écarts persistent — actuellement, les femmes n’occupent que 20 postes de direction générale dans les sociétés figurant au classement Fortune 500.

 

CHINE

En Chine, une institutrice éveille l’intérêt de ses élèves en les sensibilisant aux dangers du VIH/Sida pour une tranche importante de la population : les jeunes. Ces informations sont vitales pour réduire les taux d’infections. Dans le monde, près de 1 000 jeunes femmes deviennent infectées par le VIH chaque jour. Pourtant, seulement 21 pour cent des adolescentes de 15 à 19 ans sont pleinement informées sur le VIH/Sida et ses conséquences.
 

ÉTATS-UNIS

À New York, la ville la plus peuplée des États-Unis, des femmes se pressent à l’heure de pointe du matin. Qu’elles vivent dans des grandes villes ou dans des villages ruraux, le salaire des femmes contribue aux familles, aux communautés et aux sociétés. Pourtant, à l’échelle mondiale, les salaires des femmes sont en moyenne inférieurs de 24 pour cent à ceux des hommes pour un même travail. En outre, le temps qu’elles consacrent à des travaux domestiques et à de soins non rémunérés est plus du double de celui des hommes.

 

THAÏLANDE

Des cadettes de la police thaïlandaise profitent d’un moment de détente lors d’une session de formation sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles, qui vise à mettre en place des interventions plus efficaces face à ce genre de délit. Selon les données provenant de 40 pays, il existe une corrélation positive entre la proportion de policières et les taux de signalements d’agressions sexuelles.
 

BRÉSIL

Dans l’État de Pernambuco situé dans le nord-est du Brésil, une troupe de danseuses présente une danse afro-indigène, que les hommes dansent traditionnellement lors du populaire carnaval annuel. Que ce soit dans les arts, les médias ou les divertissements, les femmes utilisent leurs talents pour changer le débat public et influencer les perceptions en matière d’égalité.

 

INDE

Dans l’État du Rajasthan dans le nord de l’Inde, une mère partage le plaisir d’apprendre avec son fils en l’aidant à faire ses devoirs. Les chances de survie d’un enfant né d’une mère alphabétisée sont de 50 pour cent supérieures à celles des autres enfants. Chaque année de scolarisation d’une femme au-delà du CM1 réduit de 10 pour cent les risques que son enfant meure.

 

SOUDAN DU SUD

Une équipe de déminage exclusivement féminine à l’œuvre au Soudan du Sud élimine les mines terrestres restées depuis la guerre civile au Soudan. L’utilisation de démineuses est assez fréquente : elles ont déjà été actives dans de nombreux champs de mines, de la Bosnie jusqu’au Tadjikistan, en passant par l’Irak, le Sri Lanka et d’autres pays. Le travail consiste à attacher sur soi 25 kilos d’équipement et à rechercher les explosifs mortels restés enfouis dans le sol après la fin des combats.