Pensez-vous « Je suis belle comme je suis » ou « Oh la la, l’été approche et c’est la catastrophe ! »

etamremontee

Pensez-vous « Je m’aime comme je suis » ou « Pourquoi suis-je ainsi ?! » A chaque approche de l’été, c’est la même course à la perte aux kilos pour… ‘être belle en maillot’ ! Et nous sommes bombardées d’images de nanas qui posent sur la plage, qui sont ultra minces, bronzées, à l’aise avec leur corps et qui nous regardent l’air de dire : « Tu en es où toi ? »

Eh bien, moi je cavale pour aller au boulot, ensuite pour rentrer chez moi, et arrivera le moment où j’essaierai un maillot en cabine, essouflée – car pressée par le temps – je découvrirai alors que je ne suis ni bronzée, ni particulièrement à l’aise dans ce maillot tout riquiqui, que je ne sais même pas si je vais pouvoir le mettre ce maillot vu que je n’ai pas un budget de dingue en ce moment pour espérer pavaner sur une plage…

C’est de nouveau la pression qui monte en nous, mais… pourquoi ? Nous les femmes sommes-nous si influençables, si peu confiantes en nous, si avides de superficialité pour que – malgré notre grande sagesse intérieure et nos revendications féministes ! – nous tombions dans le panneau chaque début d’été ?!

Tout cela n’est-il pas révélateur du fait que nous continuons à tenter de séduire avec nos fesses – je ne parle pas des seins car les miens sont insignifiants ! – plutôt qu’avec nos conversations endiablées ?!

Au moment où j’écris ces lignes je réalise le paradoxe: même si je dénonce cette quête d’une apparence physique la plus flatteuse possible, je serais malhonnête de dire que je mise tout sur l’éclat de mon esprit dans ma vie de tous les jours ! Moi aussi je fais attention à ma ligne, à mon look, aux regards qui se posent sur moi MAIS si j’aime me sentir mignonne – vous remarquerez que je n’emploie pas le mot ‘belle’ qui me semble tellement théorique et subjectif, mais surtout trop fort pour moi qui me considère comme étant très loin de tous les clichés en la matière – j’aime aussi follement m’émanciper de toutes ces pulsions d’achats que les marques de cosmétiques et de vêtements tentent d’exercer sur moi. Car au finish, à qui profite cette quête d’un corps ‘parfait’…

Par contre, autant je trouve débile de se ruiner en produits pseudo miracle pour être ‘la plus belle cet été’, autant je trouve essentiel de prendre soin de soi, je trouve logique d’avoir du plaisir à se mettre en valeur, à se sublimer… mais de manière réaliste et certainement pas constamment car franchement qui a le temps et l’énergie d’être toujours au top ?!

alicia-no-make-up

Alicia Keys vient de se convertir au #NoMakeUp. En pleine promo­tion de son dernier single, In Common, Alicia Keys a publié une lettre ouverte sur Lenny Letter, où elle explique pourquoi elle renonce au maquillage:

“Avant de commen­cer mon album, j’ai fait la liste de toutes les choses que que je ne suppor­tais plus. Parmi celles-ci, il y avait le lavage de cerveau que subissent les femmes. On leur dit qu’elles doivent être minces, sexy, dési­rables, parfaites. C’est telle­ment frus­trant, telle­ment impos­sible.

Ces stéréotypes qui nous font croire que avoir une taille normale ce n’est pas normal, et si tu fais une grande taille c’est la fin du monde. Ou le constant message qui dit que être sexy c’est être nu.

C’est tellement frustrant et tellement surréaliste !” – Alicia Keys

A voir les photos, je lui trouve l’air tellement plus jeune !

Moralité de cette histoire d’été qui approche à ‘grands pas’: je serai solidaire cet été quand nous nous croiserons – peut-être sur une plage – et non, je ne vous regarderai pas dédaigneusement si vous avez quelques kilos de trop, non je ne vous regarderai pas en biais pour voir si vous n’avez pas mis une taille de vêtements qui est un rien trop juste pour votre morphologie, non je n’aurai pas un regard envieux si vous êtes canonissime !

Nous, les femmes, n’avons-nous pas surtout peur de nos regards entre nous, nous qui savons par quoi nous sommes passées pour en arriver là ?!

 

Bel été mes chéries !

 

P.S. Oserais-je vous dire que j’ai acheté le maillot en photo de cet article 🙂 Nous sommes parfois paradoxales n’est-ce pas ?!