La mode à la fibre écolo !

untitled

S’habiller en mode écolo, c’est renouer avec les matières naturelles, promouvoir des « éco-textiles » comme le coton bio et garantir un salaire décent et des conditions de travail respectueuses. Réduire l’impact environnemental du secteur textile a tout son sens puisqu’il s’agit d’un des secteurs d’activités les plus polluants…

L’impact écologique du coton, la fibre la plus utilisée au monde, est très lourd, essentiellement à cause de la gourmandise en eau de la culture du coton. Ainsi, cet article de Consoglobe nous explique qu’un T-shirt peut consommer pour sa production jusqu’à 25 000 litres d’eau et émettre 5,2 kg de CO2 (autant que 27 km en avion).

Concernant le traitement des tissus, il faut vérifier quels sont les colorants ou les produits traitants utilisés. En effet, si l’on utilise du coton bio, mais qu’on le teint avec des substances chimiques douteuses, on n’a pas un textile sain de toute pollution potentielle. L’industrie textile est responsable de 17 à 20 % de la pollution de l’eau dans le monde. Les teintures textiles consomment 10.950.000.000 litres d’eau chaque jour, une quantité énorme d’eau pour une activité qui est fort polluante.

Pour s’habiller en toute sérénité, nous pouvons opter pour le coton biologique. Il existe des modèles ‘Green Cotton’ réalisés en pur coton organique, cultivé dans des sols exempts d’engrais chimiques et de pesticides depuis trois ans au minimum. De plus, des normes sociales élevées sont appliquées par les fournisseurs, afin de garantir des conditions de production équitables sur les sites. Si vous sélectionnez des vêtements qui disposent de la certification GOTS (Global Organic Textile Standard), vous êtes certaines que vous choisissez une mode responsable et durable car il s’agit de la norme mondiale de référence pour la confection de textiles en fibres naturelles de production biologique. Elle définit un large panel de critères sociaux et environnementaux à respecter, comme l’utilisation des ressources textiles, des pigments et des moyens matériels tout au long de la chaîne de production. De plus en plus de distributeurs, à l’instar de Peter Hahn, reçoivent cette certification pour leurs collections eco-friendly.

En privilégiant des matières naturelles, comme la laine, le lin – le plus vieux textile du monde ! et la soie, nous contribuons à un monde meilleur !