Le pouvoir reste-t-il la chasse gardée des hommes ?

sexism-in-politcs-picture-1

Les hommes continuent d’occuper majoritairement les postes clés à tous les niveaux dans les sphères décisionnelles dans tous les secteurs et en politique. Les hommes – et les femmes – continuent à élire priotairement des hommes. Manqué de crédibilité, de légitimité ? Que se passe-t-il pour que l’on en soit encore là aujourd’hui ?

Tant que nous les femmes ne serons pas représentées à égalité politiquement, nous ne ferons pas suffisamment avancer les dossiers, ceux qui nous concernent directement mais aussi tous les dossiers de société pour lesquels j’estime que nous avons de grands atouts: une vision à long terme, une prise en compte des multiples facettes de chaque situation, une capacité d’empathie et d’écoute. Je ne crois pas qu’il s’agisse de clichés, j’observe ces facultés chez beaucoup de femmes, chez des hommes aussi bien sûr ! Mais elles s’expriment mieux chez les hommes quand ceux-ci sont entourés de femmes, ne trouvez-vous pas ?!

Quels sont nos modèles féminins ? Sont-ils ‘rassurants’ ? Sont-ils enthousiasmants pour nous donner envie de nous jeter dans l’arène politique ?

Nous les femmes, comment nous lancer en politique ? Comment envisager de nous présenter à des élections ? Comment oser faire le saut ? En accumulant les expériences et nous impliquant dans la communauté locale ? Pourtant tant d’hommes se présentent avec peu d’expérience !

Quiconque se lance en politique a besoin d’un bon réseau sur lequel s’appuyer. Or, nous les femmes, quel temps investissons-nous dans nos relations sociales extérieures, quel temps nous reste-t-il après avoir accumulé toutes nos autres activités?

Et si nous nous engageons en politique, encore faut-il pouvoir nous faire entendre au sein des assemblées encore majoritairement masculines… Comment oser prendre la parole et la garder ?!

Personnellement, j’ai fait le pas de m’investir dans la vie politique locale, en rejoignant un parti, Ecolo en Belgique, où les équipes sont parfaitement mixtes et où les femmes sont valorisées. La Belgique a d’ailleurs adopté une loi imposant la parité hommes-femmes sur les listes électorales et leur alternance en tête de liste (les deux premiers candidats en tête de liste ne peuvent être du même sexe) pour améliorer la représentation des femmes.

A quoi ressemblerait la politique avec plus de femmes au pouvoir ? Nous les femmes élargissons généralement les débats. Nous sommes considérées comme étant plus prévoyantes, plus pacifiques, plus patientes que les hommes. Nous sommes plus investies dans la préservation des « biens communs », or c’est là que le future réside !

Alors, nous les femmes, engageons-nous, investissons-nous à tous les niveaux politiques ! Partantes ?!