Se donner du plaisir, sacrée source d’épanouissement !

« Dès l’instant où une personne commence à jouir, à être maîtresse de sa jouissance, elle exprime son autonomie. » Ces mots sont de Malek Chebel, tout récemment disparu, anthropologue des religions, philosophe, psychanalyste, qui a rédigé le Dictionnaire amoureux de l’islam.

Nous sommes le 8 mars 2017, journée internationale des droits des femmes, et comme chaque année, nous allons être confrontées aux statistiques qui reflètent une cruelle inégalité entre nous les femmes et les hommes…

Et si aujourd’hui nous décidions de prendre soin de nous-mêmes. Si nous prenions soin de nos désirs. Si nous tentions de nous brancher à notre source de vie, d’énergie, de ressenti. Si nous prenions notre plaisir en main, littéralement 🙂

Il me semble que nous donner du plaisir, sans intermédiaires, est une source d’épanouissement très profonde. Cela n’a rien d’anecdotique le fait de prendre soin de notre plaisir, de nous caresser, de nous faire du bien, à notre rythme, sans pression, sans regard extérieur, sans jugement.

« La masturbation nous aide à débloquer des verrous physiologiques et psychologiques » nous explique le sexologue Philippe Brenot, qui confirme que plus la pratique est répétée, plus la zone génitale est érotisée, et plus le plaisir est apprivoisé : les voies nerveuses sont bien préparées, et il suffira d’une caresse pour réactiver les circuits du plaisir.

J’ai demandé autour de moi des témoignages de celles qui se caressent régulièrement, qui prennent régulièrement du plaisir seules. Toutes m’ont exprimé leur joie d’entretenir ce rapport doux et intime avec elles-mêmes, cette sensation de plénitude, parfois très différente de celle ressentie avec un(e) partenaire.

Valérie: « J’adore ces moments que je m’octroie qui sont des parenthèses dans ma vie bien remplie. Je m’installe confortablement, à un moment où je suis certaine de ne pas être dérangée. Je prends le temps de me connecter à mes sensations. »

Virginie: « Ce qui est primordial à mes yeux, c’est de ne pas me mettre la pression. Parfois je jouis très vite, parfois lentement, parfois pas complètement. Mais chaque fois je sens que touche à mon être profond. »

Chloé: « J’ai appris à me caresser, à alterner entre des mouvements doux et des mouvements rapides. J’ai appris à connaître mon anatomie: à découvrir comment atteindre un orgasme clitoridien, qui est pour moi l’orgasme le plus intense. »

Eléonore: « J’aime sentir que je jouis par moi-même. Je fais souvent appel à mon imaginaire. Je m’invente des scénarios, j’y suis parfois exhibitionniste, cela m’aide à me relâcher complètement, sans fausse pudeur, sans tabous. »

Valentine: « Me caresser longuement, sentir que je jouis, que je choisis l’intensité de ma jouissance, cela décuple mon plaisir et mon envie de prendre soin de moi, à tous points de vue. »

Virginie: « Depuis que je me caresse régulièrement, j’ai pris de l’assurance. Je me sens plus libre, plus déterminée, plus franche. »

Caroline: « Je conseille à toutes les femmes de s’offrir le cadeau de la masturbation, pas une masturbation mécanique, mais une masturbation érotique, qui se savoure longtemps ! »

Aujourd’hui est lancé un nouveau site web dédié au plaisir féminin, « Le Plaisir féminin », un site créé par les femmes pour les femmes !

« Pour accéder à la jouissance, en particulier en couple, nous sommes ainsi constituées qu’il nous faut au préalable nous sentir bien dans notre tête et dans notre corps. Sachez à ce sujet que l’orgasme féminin stimule 3 zones du cerveau (pour l’homme, il n’y en a qu’une…)….c’est dire si nous sommes cérébrales ! »

« Pour celles qui craignent que le plaisir en solitaire va faire baisser votre désir pour votre partenaire, c’est en fait exactement l’inverse : mieux vous vous connaissez, plus vous lui permettez de vous connaître, plus il (ou elle) vous donnera du plaisir et plus vous le lui rendrez… »

Le Plaisir féminin, ce sont aussi des soins pour l’hygiène intime, des « coups de pouce », comme un gel de stimulation à appliquer sur le clitoris dans le but d’intensifier l’orgasme. Les ingrédients d’origines végétales, testés sous contrôle dermatologique, favorisent la circulation sanguine et peuvent augmenter l’excitation féminine et apporter de meilleures sensations.

OMGyes pour « Oh my god yes » (Mon Dieu oui !) est une application qui propose des vidéos pour apprendre à bien se masturber le clitoris pour atteindre l’orgasme. Différentes volontaires se sont prêté au jeu pour montrer face à la caméra comment elles s’y prennent…

Je vous souhaite beaucoup de plaisir !