« J’aime mon corps comme il est ! »

« J’aime mon corps comme il est » Etes-vous capables de vous dire ceci les yeux dans les yeux… Nous, les femmes, quel rapport entretenons-nous avec notre apparence physique ? Quel est notre regard sur nous-mêmes : doux et bienveillant ou plutôt sévère et exigeant ?

Pourquoi sommes-nous si souvent insatisfaites de notre physique ? Et si nous sommes dures avec nous-mêmes, n’est-ce pas aussi lié au regard des autres ? A l’heure où Instagram déborde de clichés plus que parfaits, il est temps de nous rebeller !

Cela fait une éternité que nous tentons de correspondre à des canons de beauté, à des tendances, des modes, qui sont rarement en adéquation avec qui nous sommes.

Quelle est notre vision du corps idéal ?

Pour nous, le corps idéal, c’est rarement le nôtre ! C’est souvent celui d’une personne qui nous est totalement étrangère, or à force de vouloir ressembler à des femmes aux formes que nous considérons comme parfaites, nous nous perdons nous-mêmes, nous ne savons plus ce qui est bon pour notre propre corps.

J’ai vu tant de femmes autour de moi souffrir du fait de ne pas disposer du corps qu’elles souhaitent. Combien parmi nous cumulent complexes, frustrations et privations. Souvent le corps « se venge » et les ennuis de santé s’ensuivent. Les injonctions à la minceur peuvent mener à des déséquilibres profonds. C’est alors un cercle vicieux qui se met en place : le mal être grandit et l’image de soi devient de plus en plus négative.

Soyons « body-positives » ou « body-neutres »

Le mouvement du body-positivisme a été initié par deux femmes, Connie Sobczak et Elizabeth Scott, cette dernière étant une psychothérapeute spécialisée dans les troubles alimentaires. Elles expliquent sur leur site qu’elles ont fondé ce mouvement pour s’assurer que « les gens s’efforceraient de changer le monde, pas leur corps. » Dans le cadre de ce mouvement, de nombreuses femmes revendiquent le droit d’être comme elles sont et bien entendu c’est bienvenu. Mais à force de ‘devoir’ accepter notre corps, ne tombons-nous pas dans une autre forme de pression ? Le « body neutrality » prône une attitude neutre face à notre corps, il s’agit de relâcher la pression, de lâcher prise, sans pour autant tomber dans la négligence totale bien évidemment !

Que faire pour nous sentir bien dans notre corps ?

Pour apprendre à nous sentir à l’aise dans notre corps, commençons par ne plus nous comparer aux autres. Restons à l’écoute de NOTRE corps, qui, rappelons-le est unique. Il n’y a pas ‘le’ corps féminin, il y autant de corps que de femmes !

Soyons conscientes que tant de corps que nous trouvons sublimes n’existent tout simplement pas, les images sont d’ailleurs parfois tellement retravaillées que le résultat en devient grotesque !

Soyons en paix avec notre corps, aimons-le dès aujourd’hui tel qu’il est ! C’est le premier pas vers l’affirmation de soi, sans narcissisme, dans un respect total vis-à-vis de soi-même. Et lorsque l’on s’estime soi-même, cela crée un cercle vertueux : nous prenons confiance dans les autres domaines de notre vie. Nous nous affirmons plus et mieux. Et enfin celles et ceux qui nous entourent nous apprécient aussi telles que nous sommes.

N’oublions pas que dans notre quête d’harmonie et d’équilibre, notre corps est un allié et non un adversaire, comme je l’écrivais dans un article précédent.

Mettons notre corps en valeur tel qu’il est. Rien de tel pour la confiance en soi que d’avoir un beau maintien et de porter des vêtements qui nous renvoient une image valorisante de nous-mêmes. Certaines boutiques en ligne spécialisées comme celle-ci nous proposent toutes les tailles, y compris des tenues de sport et de yoga, or être en mouvement, c’est se reconnecter à son corps, ce dont nous avons tant besoin !