Kankyo Tannier, nonne bouddhiste zen

Kankyo Tannier vit dans un refuge en bois en France où elle s’adonne à la méditation, au yoga et à l’écriture. Elle a vécu 17 ans dans un monastère en France. Aujourd’hui, elle est auteure, conférencière et une source d’inspiration pour nous aider à mieux profiter de l’instant présent !

Avant de devenir «Kankyo», son prénom bouddhiste signifiant «observation» et «miroir cosmique», Isabelle Tannier a grandi à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). « Mes parents, catholiques, m’ont élevée dans cette religion dont je me suis éloignée à l’adolescence », raconte-t-elle. Elle tombe sur un livre du dalaï-lama: « Il a tout changé et répondu à mes interrogations. Je ne me voyais pas avec un boulot et une maison comme seuls buts dans la vie. J’ai enchaîné les stages de méditation jusqu’à m’engager totalement. »

Pas de vœux de chasteté ni de pauvreté : elle vit avec son compagnon et travaille comme professeur de chant et hypnothérapeute. Le dépassement de soi à travers l’hypnose Ericksonnienne est un de ses thèmes de prédilection.

Kankyo Tannier a écrit « A la recherche du temps présent – Mettre du spirituel dans son quotidien »

Il y a une dizaine d’années, je partageais mon temps entre un monastère zen près d’une forêt où je pratiquais la méditation et un pied-à-terre à Strasbourg en plein coeur du quartier étudiant. Le matin, je chantais des sutras dans la chapelle ; deux heures plus tard, je sirotais un café sur une péniche-bar en lisant les faits divers dans le journal du jour, le tout dans un brouhaha de pensées reflétant le malaise émotionnel qui m’habitait.

D’un côté, le silence et une vie dédiée à  » la quête de l’absolu « . De l’autre, le monde d’aujourd’hui, une course effrénée et le risque du burn-out. Un tel fossé entre ces deux moments !
Jusqu’au jour où la réponse jaillit avec évidence : pour réconcilier mes deux vies, il me fallait distiller des bulles de spiritualité dans mon quotidien.

Dans cet ouvrage, je vous propose de (re)trouver la petite étincelle qui sommeille en chacun de vous. Partir en quête de ce trésor, explorer différents rituels et s’installer, enfin, au cœur du temps présent. Un chemin fait d’humour, d’anecdotes et de fous rires partagés : pour une vie spirituelle moderne, et surtout pleine de vie !

Kankyo Tannier a écrit « Ma Cure de silence. Et si on essayait le calme ? »Rapport au temps, respiration, auto-hypnose, écoute active, etc : elle nous donne toutes les clés nécessaires à la pratique de ce silence quotidien:

«On peut s’y mettre à son rythme, tranquillement chez soi mais aussi pendant une balade à vélo ou pendant quelques minutes dans les transports en commun malgré les bruits extérieurs, précise-t-elle. Le silence dont je parle est intérieur, permet de se recentrer sur soi et de reprendre le contrôle de ses pensées. Il s’apprivoise mentalement et on s’y plonge pour baigner dans un état de sérénité, un peu comme si on s’offrait des microplages de vacances dans notre vie quotidienne.»

Ce que j’apprécie énormément dans les livres de Kankyo c’est qu’ils s’inscrivent dans notre vie quotidienne, c’est de la méditation en action. Elle nous propose de nous respecter davantage, de prendre soin de nous, ce qui nous permet de mieux respecter les autres et la nature, un cercle parfaitement vertueux ! Et quel bonheur de pouvoir s’identifier à une femme ‘sage’ !