L’égalité hommes-femmes cela passe par l’égalité de parentalité ?

Patrice Bonfy a créé le Paternel, un média digital mettant en lumière une « nouvelle génération de pères ». La mission du Paternel est de favoriser l’épanouissement parental de la nouvelle génération de parents.

S’impliquer dans les tâches parentales n’est pas un acte militant ou novateur pour les pères Y. C’est leur nouvelle norme.

Pourquoi avoir créé un tel média ?

70% des pères de la génération Y regrettent de ne pas trouver plus de contenus pertinents pour eux sur internet.

Dans Si on laissait les pères deux mois seuls avec leur bébé ? Tribune pour un congé parental alterné, Patrice Bonfy propose « d’instaurer le congé parental d’accueil de huit semaines pour le père, rémunéré par la Sécurité sociale, ne pouvant être posé que quand la mère a repris le travail ».

« Par ce long congé rémunéré, levons le frein financier des pères qui envisagent le congé parental. L’entreprise sera bien forcée de changer son regard sur le ‘’risque’’ de parentalité quand il concernera de manière de plus en plus égale les hommes et les femmes. Par l’alternance obligatoire qui fera passer aux pères de nombreuses journées seuls en charge du foyer, osons confier aux hommes, au moins pour deux mois, les clefs de la boutique famille. Cela leur ouvrira les yeux à long terme sur les tâches ménagères et d’éducation ».

« Tant qu’on ne laissera pas, d’une certaine façon, les hommes seuls à la maison, avec les enfants en charge principale, on ne transformera pas les tâches parentales et éducatives qu’ont les pères aujourd’hui », déclare Patrice Bonfy.

Selon une étude menée par l’Observatoire de la responsabilité sociale des entreprises, sur un échantillon de 2 000 hommes, plus de 85 % des hommes veulent que le congé paternité soit rallongé. Ce sont les plus jeunes (18-30 ans) qui en sont les plus fervents défenseurs : 90,3 % souhaitent prendre ou ont déjà pris un congé paternité.

Le Paternel s’attaque aux 3 idées reçues sur les hommes qui veulent un congé paternité prolongé:

  1. Prolonger le congé paternité : une idée de « bobos parisiens » ? Non. Un sondage récent démontre au contraire que les jeunes parents CSP+ d’Île de France se sentent moins concernés que la moyenne des jeunes parents français par l’évolution du congé paternité.
  2. Le congé paternité prolongé : un luxe que la France n’a pas les moyens de financer ? Pas vraiment. Même en restant sur le terrain purement économique, les exemples norvégiens et sud-coréens indiquent que le coût du congé paternité prolongé peut être rentabilisé.
  3. Prendre un long congé paternité, c’est un truc de mec sans ambition ? Oui, ce préjugé peut exister dans les entreprises, et freiner les élans paternels de pères qui ne veulent pas sacrifier leur carrière. Mais non, il n’y a aucun lien de cause à effet entre ambition et congé paternité.

Le Paternel affirme que Les hommes qui s’occupent des enfants sont sexy ! N’est-ce pas votre avis ?!

J’adhère complètement à cette façon de présenter la paternité: nous les femmes ne cessons de dire que nous avons besoin de ‘role models’ pour prendre notre place dans la société, or cela vaut dans les deux sens: si plus d’hommes s’exposent dans leur rôle de père qui s’assume complètement, tout le monde ‘y gagne’ ! Les papas et les mamans !