Souffrez-vous du syndrome pré-menstruel ? Ne subissons plus nos règles !

Subissez-vous les symptômes du syndrôme pré-menstruel ? Les symptômes varient d’une femme à l’autre et peuvent inclure des maux de tête, des boutons d’acné, des seins douloureux, une sensation de fatigue intense, une irritabilité et peuvent durer jusqu’à une semaine. Les cas les plus graves impliquent des dépressions sévères. 

A l’approche des règles, les prostaglandines sont produites en grande quantité et provoquent différents symptômes dans tout l’organisme : au niveau de la muqueuse utérine (pesanteur), des ovaires (douleur), de l’intestin (ballonnements), du cerveau (migraine, irritabilité). Les symptômes varient selon les femmes et selon les cycles. De mois en mois, le scénario se répète ou se modifie, d’où la difficulté à prévenir de tels désagréments.

Le syndrôme pré-menstruel touche la majorité des femmes. Or à l’heure actuelle, il n’existe pas de médicament permettant d’endiguer les effets du syndrôme. Pourquoi ? Des enquêtes ont indiqué que les douleurs des femmes étaient moins prises en considération que les douleurs des hommes.

Comment vivre sereinement nos périodes de règles ?

La priorité c’est d’assurer l’hygiène menstruelle, de faire en sorte que plus aucune jeune fille et femme ne se trouve dans des situations inconfortables. La mise à disposition gratuite de protections hygiéniques gratuites dans tous les établissements scolaires fait son chemin.

Attention à la toxicité des tampons hygiéniques: utiliser une cup ou des tampons bio n’empêche pas de développer le syndrome du choc toxique. Pour éviter les risques, on suit quelques consignes toutes simples, qu’on utilise une cup ou des tampons bios ou conventionnels:

  • on utilise une protection qui correspond à son flux;
  • on change de protection toutes les 4 à 6 heures maximum ;
  • on évite de les porter la nuit.

Une bonne hygiène de vie – une alimentation saine, du sport, de la détente – nous aide à mieux vivre les fluctuations hormonales.

Pour prévenir et réduire les douleurs, l’onagre et le gattilier sont preconisés. Le gattilier augmente légèrement le taux de progestérone dans le corps et favorise donc le rééquilibre hormonal, chamboulé à l’approche des menstruations. L’onagre va agir directement sur les ballonnements et sur la tension mammaire. Personnellement, j’ai recours à un complement alimentaire (Nutergia Ergyfemina 250ml by Nutergia). Une autre source de bien-être dans ces périodes, ce sont les massages.

Vivons au rythme de nos menstruations: soyons conscientes de nos cycles, renouons avec la magie du cycle féminin !

Pour ma part, je fais partie de celles qui réunissent tous les symptômes… J’ai appris au fil du temps à m’écouter afin de gérer au mieux ces fluctuations. Je ressens ces moments comme étant parfois fortement handicapants: nuits sans sommeil, douleurs incessantes plusieurs jours d’affiliée, il m’est difficile ces jours-là d’arriver à faire ce que je considère comme le minimum. Or je suis une privilégiée, j’ai accès à des produits sains pour ma santé et je m’octroie le temps de prendre soin de moi… Tant de femmes par le monde souffrent en silence…

Voici quelques ouvrages pour explorer nos cycles et apprendre à les vivre avec sérénité:

« Des toutes premières règles à la ménopause, ce guide vous offre un accompagnement naturel du cycle féminin par l’utilisation des plantes en herboristerie et des exercices de conscience corporelle. Les auteures vous dévoilent un parcours vivant et sensible de notre paysage intime, phase par phase, sans tabou ; des informations pertinentes à la fois théoriques et pratiques sur les spécificités de votre cycle féminin pour mieux l’appréhender et le vivre. Initiez-vous à la découverte des plantes amies, solutions naturelles pour vivre votre féminité avec plus de sérénité, de conscience et de bien-être. Apprenez à connaître votre corps, ses rythmes internes et réguler son cycle par une véritable écologie pratique ! »

« Un coaching sur 4 semaines déjà mis en pratique et validé par de nombreuses femmes ! Nous savons, nous les femmes, que notre nature profonde est cyclique. Nous le savons intimement, mais sans en avoir une conscience bien claire. Nous ressentons chaque mois des variations d’humeurs, d’envies, d’énergies, de libido, de perceptions de notre corps. Notre confiance en nous varie au fil des jours, notre motivation aussi. Nous connaissons bien notre syndrome prémenstruel, et son lot d’inconvénients et de douleurs. Nous « subissons » parfois nos règles… Mais que connaissons-nous du reste de notre cycle ? Saviez-vous que chaque mois nous traversons l’équivalent de 4 saisons internes ? Chacune de ces phases a ses propres caractéristiques et génère des variations physiques, émotionnelles et mentales. Ce joli livre, à la fois pratique et intime, entre défis, conseils et invitation à l’auto-observation, vous aidera à optimiser chaque saison interne, à prendre davantage confiance en vous, à révéler votre potentiel et à vous réaliser pleinement dans votre vie personnelle ou professionnelle ! »

« Et si le cycle menstruel, honni par des siècles de tabou, était en réalité la clé de l’épanouissement féminin ? Encore aujourd’hui, nombre de femmes subissent leurs règles comme un fardeau et la seule solution qui leur soit proposée est une régulation hormonale à caractère chimique. Cela a pour effet de les éloigner de leurs ressentis physiques et émotionnels liés aux modifications physiologiques. Or les règles sont un merveilleux outil pour se renouveler et se transformer. Chacune des quatre phases – préovulatoire, ovulatoire, prémenstruelle et menstruelle – qui composent le cycle influe de manière spécifique sur les pensées et le comportement. Dans ce manuel, les auteures expliquent comment fonctionne le cycle menstruel et présentent des rituels pour se l’approprier et en explorer le potentiel. »