Prix Nobel de l’écologie: l’engagement des femmes !

Le prix Goldman pour l’environnement est une récompense individuelle qui rend chaque année hommage aux défenseurs de l’écologie. Ce prix est considéré comme « le Nobel de l’Écologie ». En 2018 et 2019, de nombreuses femmes ont été recompensées, ce sont de véritables heroïnes !

EN 2019

Bayarjargal Agvaantseren (Mongolie) : protéger le léopard des neiges contre les opérations minières

Bayarjargal Agvaantseren dirige l’ONG pour la protection du léopard des neiges en Mongolie, Snow Leopard Trust. Le léopard des neiges est menacé. Il vit dans le sud du désert de Gobi, qui est particulièrement riche en gisements de charbon, d’uranium, de cuivre, d’or, de pétrole et de gaz. L’avancée des mines réduit l’habitat du leopard. Bayarjargal Agvaantseren a fait pression sur le gouvernement et a obtenu l’annulation de 37 permis d’exploitation minière qui avaient été octroyés dans la réserve, et l’interdiction d’y ouvrir de nouvelles mines.

Ana Colovic Lesoska (Macédoine du Nord) : les lynx des Balkans préservés des centrales hydroélectriques

Ana Colovic Lesoska a réuni des ONG et des militants du droit de l’environnement dans le cadre de la campagne Save Mavroro pour défendre les trente derniers lynx des Balkans gravement menacés d’extinction, qui vivent dans le parc national de Mavrovo, limitrophe de l’Albanie et du Kosovo. En 2010, deux projets de grandes centrales hydroélectriques étaient lancés à Mavroro, menaçant de détruire l’habitat des félins. Ana Colovic Lesoska a fait du porte-à-porte pour informer les habitants des conséquences des projets, elle a organisé des manifestations publiques, lancé une pétition demandant au gouvernement, à la Berd et à la Banque mondiale d’arrêter les projets. Elle a obtenu gain de cause.

Jacqueline Evans (Îles Cook) : un parc marin protégé de 1,9 million de km2

Au cours des cinq dernières années, Jacqueline Evans, militante de la protection de la mer aux Îles Cook, a mobilisé l’opinion publique, parcourant les îles avec des représentants du gouvernement, d’ONG et de chefs traditionnels, rencontrant les communautés, écoutant leurs priorités, suscitant le dialogue. Elle a réussi à faire créer un parc marin, Marae Moana, une zone protégée qui couvre l’ensemble de la zone économique exclusive des Îles Cook.

Linda Garcia (États-Unis d’Amérique) : faire échec au plus grand terminal pétrolier en Amérique du Nord

Linda Garcia a réussi à empêcher la construction de ce qui devait être le plus grand terminal pétrolier en Amérique du Nord. Bien qu’atteinte d’un cancer, elle n’a pas ménagé ses efforts, soutenue par de nombreux autres militants. En 2017, un groupe d’experts a voté à l’unanimité pour recommander à l’État de Washington de refuser l’autorisation du terminal pétrolier, et en janvier 2018, le gouverneur Jay Inslee a finalement refusé les autorisations nécessaires au projet. Linda Garcia reçoit encore aujourd’hui des menaces de mort.

EN 2018

Claire Nouvian, la protectrice des fonds marins

Résultat de recherche d'images pour "claire nouvian"

Elle s’engage depuis plusieurs années pour que soit reconnue la nécessité d’interdire le chalutage profond. En novembre 2015, la France accepte de l’interdire en dessous de 800 mètres, suivie des autres États membres de l’UE en 2016. La Française souhaite désormais que ces pays « se mobilisent très fortement (…) pour qu’on obtienne une interdiction totale et définitive de l’usage du courant électrique pour capturer des animaux marins ».

Makoma Lekalakala et Liz McDaid, unies contre le nucléaire

Makoma Lekalakala et Liz McDaid, deux femmes originaires d’Afrique du Sud, ont réussi à faire échouer les projets nucléaires de deux hommes parmi les plus puissants au monde : Jacob Zuma et Vladimir Poutine.

prix goldman 2018

LeeAnne Walters : un combat pour l’eau potable

Elle a dirigé un mouvement citoyen qui a permis de révéler la crise de l’eau contaminée de Flint (Michigan). Grâce à son action, les gouvernements locaux, provinciaux et fédéraux ont pris des mesures pour favoriser l’accès à l’eau potable.

prix goldman 2018

Khanh Nguy Thi, l’énergie verte

Grâce à l’action de Khanh Nguy Thi, 115 millions de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone ont été éliminées du Vietnam chaque année. Cette Vietnamienne de 41 ans a reçu l’aide de la communauté scientifique et des agences locales pour réduire la dépendance énergétique au charbon de son pays.

prix goldman 2018

Francia Marquez, la culture pour résister contre l’orpaillage illégal

Francia Marquez a réussi à organiser les femmes de La Toma, dans la région de Cauca, et à faire pression sur le gouvernement colombien pour arrêter l’exploitation illégale de l’or sur les terres ancestrales.

prix goldman 2018